À MA COMMUNAUTÉ

Nous voulons changer le monde, mais pour changer ce monde il y a un travail essentiel à faire.
C’est commencer d’abord par nous-même car c’est tous individuellement que nous contriburons à ce changement.
Nous sommes les premiers à juger et ne pas vouloir se remettre en question.
Nous préférons des mensonges qui nous flattes plutôt que des vérités qui nous construisent.
Ce matin je ne savais même pas comment commencer le sujet car je me disais que cela n’allait pas plaire à tout le monde.
Je me lance quand même il faut que j’en parle, il faut que je me libère et que je vous partage cela.
Depuis des années, je ressens tellement ce poids sur mes épaules et l’actualité actuelle, m’a fait éclater en sanglot.
Je ne peux pas détourner les yeux et regarder ailleurs, c’est impossible.
Ceci n’est pas un film où tu peux stopper ou changer en un plus festif.
L’homme noir a été humilié, sa virilité violée et bafouée tout au long de l’histoire.
L’histoire a fait que l’homme n’ait plus sa place dans le socle familial.
Tout d’abord déportés, laissant derrière lui femmes et enfants puis rabaisser devant eux.
Psychologiquement c’est très déroutant et difficile à vivre avec.
La frustration et le machisme ont pris le dessus afin de camoufler ce mal-être intérieur qui ronge jusqu’à l’os.
Lorsque l’homme est déshumanisé après avoir été maltraités, ses repères, son amour-propre ont disparu.
Le moyen que son subconscient va mettre en oeuvre pour les retrouver sera un rapport de force en tout point.
De l’autre côté la femme , elle aussi en a vu de toutes les couleurs, violée, maltraitée.
Elle a dû ensuite porter la douleur, porter avec force le combat et s’est habituées à s’en sortir seule.
En l’absence ou face à cette présence effacée de l’homme, ses épaules se sont élargies.
Elle n’est plus seulement une femme mais endosse plusieurs rôles; mère; épouse; homme; frère et sœur.
Les relations hommes/femmes sont devenues un rapport de force, dominants/dominés.

Je pense qu’il serait temps que nous prenions place sur cette table ronde, tous ensemble, hommes et femmes, que nous essayons de comprendre la douleur que chacun peut ressentir.
 Essayez de trouver un moyen de soigner cela parce que c’est ancré en nous.
Nous devons nous examiner et nous porter en tant que communauté.
Nous pouvons essayer de fuir, malheureusement nous sommes toujours rattraper.
Cela se transmet de génération en génération, cette douleur en toi que tu transmets à tes enfants parce que tu te dis que tu as été élevé ainsi et que c’est forcément comme ça, l’homme domine la femme et la femme tu te dis que tu dois être aussi capable qu’un homme.
Chacun doit avoir sa place et son rôle dans le foyer.
Cela n’interdit pas l’indépendance de chacun dans ses activités professionnelles et son épanouissement personnel.

À toi mon frère: « je te laisse ta place d’homme, plus besoin de ce rapport de force. Chacun peut jouer son rôle.
Nous serons une aide l’un pour l’autre, tu pourras te confier et te reposer sur mon épaule solide et douce. Tu peux me montrer tes faiblesses, je ne m’en servirai pas contre toi. »
À toi ma soeur: » laisse lui sa place d’homme, comprends aussi ses failles et travailler ensemble à l’amélioration de vos deux personnes. »

Un travail doit être fait plutôt que de prendre la fuite de notre communauté. 

Much love ❤❤

Publié par apofme

Une passionnée d'écriture qui vous livre son mindset...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :